Chaire internationale Habitat coopératif – ISSN 2494-8349

mini-logo-chair

CHAIRECOOP- chaire internationale d’enseignement supérieur et de recherche   » Habitat coopératif  & Coopération sociale »  – est un outil de production scientifique, de diffusion et de valorisation de la connaissance, qui porte principalement sur les thématiques de l’habitat coopératif et du logement abordable.

ENT_9531

CHAIRECOOP est une organisation non spéculative qui a vocation a proposer ses travaux en libre accès (creative commons). logoCreativeCommons

Initiée dans le cadre du contrat quadriennal d’enseignement supérieur ETAT & REGION (CEDES) sur l’agenda Décembre 2012-2015, puis prolongé en 2016, la chaire internationale est désormais soutenue par la région Rhône Alpes (direction enseignement supérieur), l‘ENTPE (Université de Lyon), le laboratoire de recherche de l’ENSAG le LABEX Architecture Environnement & Cultures Constructives CRAterre.

D’autres institutions et fondations telles que la Fondation de France, la Fondation Crédit Coopératifl’Institut recherche du groupe Caisse des Dépôts (CDC), ont apporté leur soutien jusqu’en 2014.

    

 

 

           

 

chaire03

 

 

 

 

 

 

CHAIRECOOP bénéfice également et surtout du soutien actif de diverses ONG et établissements universitaires, qui sont membres de son comité de pilotage et dont la liste suit:

  • Hunter College of New York City (USA)
  • City University of New York -CUNY (USA)
  • Escuela Técnica Superior de Arquitectura  de Madrid (UPM) (ESP)
  • Université de Palerme, Dipartimento di Architettura (ITA)
  • National Community Land Trusts  network (USA)
  • Champlain Housing Trust (USA)
  • Cooper Square Mutual Housing Association (USA)
  • Community Self Build Agency (GB)
  • Unione Inquilini (ITA)
  • Plataforma Affectados por la Hypoteca Barcelona (PAH) (ESP)
  • Les Compagnons Bâtisseurs (FR)

          

alejandro1comite-pilotage1

   

CHAIRECOOP  a vocation à identifier et à mobiliser les principaux réseaux internationaux de chercheurs, praticiens, militants, collectifs d’habitants…, qui œuvrent à la promotion d’un habitat coopératif non spéculatif. Ces réseaux sont mobilisés principalement sur les continents européen et américain, à partir des pratiques coopératives qui se déploient au nord comme au sud de ces continents.

     

ENT_9516

Sur le fond, la chaire doit être à même à la fois :

  • de questionner les effets produits par la montée en puissance de la spéculation immobilière à l’échelle internationale ; effets qui se font notamment sentir aux USA et dans bon nombre de pays du Nord et du Sud du continent européen (GB, Espagne Italie, France…). A cette fin des chercheurs et praticiens internationaux seront régulièrement invités, consultés et publiés.
  • et d’autre part, en réponse au contexte de pénurie généralisée de l‘habitat abordable, d’agir à la manière d’un « intellectuel collectif » (Gramsci)  en donnant à voir et à penser les initiatives multiples et foisonnantes issues des sociétés civiles américaine et européenne, héritières du courant de pensée de la coopération sociale né à la fin du XIXème siècle (Owen, Gide, Mauss, Polanyi..), qui ont été prises ces dernières années en faveur de la promotion d’un habitat coopératif et non spéculatif; pratiques coopératives qui questionnent le coeur même de l’activité immobilière spéculative.

ENT_9505

Les principes fondateurs du  concept de coopération ont été  inventés par les « pionniers de Rochdale » et ont été adopés à l’occasion du congrès  de l’Alliance Internationale Coopérative (1966) :

  • création d’organismes à but non lucratif
  • contrôle démocratique des membres
  • retour limité sur capitaux propres
  • libre adhésion des membres ( principe de la  » porte ouverte »)
  • formation continue des membres
  • mise en place d’échanges équitables  entre coopératives

Pour le comité scientifique, le titulaire de la chaire. Yann Maury. Docteur d’Etat en Science politique. AE & CC CRAterre (Ensag) & Entpe (Université de Lyon)

ENT_9608

  • DEFINITION : La coopération correspond «  à une forme nouvelle d’association ayant pour but de faire naître et d’utiliser la petite épargne, de supprimer certains intermédiaires et de s’approprier collectivement d’abord, individuellement ensuite, les bénéfices détenus en commun ». Ernest Brelay. Nouveau dictionnaire d’économie politique. 1893.

rochdale1   Les pionniers de Rochdale

Quelques auteurs et ouvrages de référence :

  • Becker Howard, Les ficelles du métier. Comment conduire sa recherche en sciences sociales. La découverte.2002.
  • Bourdieu Pierre, Les structures sociales de l’économie, Paris, Editions du Seuil, 2000.
  • Bourdieu Pierre, Contre feux 1 & 2. Raisons d’agir.2000. 2001.
  • Darnton Robert, Pour les Lumières. Défense, illustration, méthode. Presses universitaires de Bordeaux. 2002.
  • Gide Charles,  La coopération . 1900. Paris. Larose éditions.
  • Jacob Holyoake Georges,   Histoire des équitables pionniers de Rochdale. 1890.BNF.
  • Laville jean Louis & Cattani Antonio, Dictionnaire de l’autre économie. Folio.2006.
  • Ostrom Elinor & Hess Charlotte, Understanding Knowledge as Commons. From theory to practice. Editions MIT Press. Cambridge. 2007.
  • Ostrom Elinor, Gouvernance des biens communs, Pour une nouvelle approche des ressources naturelles, Cambridge. University Press, Bruxelles, De Boeck, 2010
  • Mauss Marcel, Essai sur le don. PUF. Editions 1950.
  • Polanyi Karl, 1944. La grande transformation. Aux origines politiques et économiques de notre temps. 1983. Gallimard.
  • Rawls John, La justice comme équité. Une reformulation de la théorie de la
    justice. La découverte. 2003.
  • Regards sur la terre. Villes, changer de trajectoire. Collectif. Les presses de SciencesPo.2010.
  • Revue du MAUSS. De l’anti-utilitarisme. N°27. Collectif. La découverte. 2006.
  • Veblen, Thorstein (1970) [1899], Théorie de la classe de loisir (traduit de l’anglais), Gallimard, Paris.

ENT_9624

Scientist targets of the “ cooperative housing & cooperatism international chair”:

The main focus of the international chair (CHAIRECOOP) is to identify and to mobilize  international networks of researchers, practitioners, activists, collectives of inhabitants, who work in the promotion of a not speculative housing, affordable housing (cooperative housing, community land trusts…). These networks are mainly mobilized on the European and American continents (North and South).

The international chair has to be able to :

–   show and to question the negative effects produced by the increase of the power of property speculation on an international scale.

–   To give to see and to think about various, multiple and abundant initiatives and practices, stemming from American and European civil society, heiresses of the social and political current of thought of cooperatism, born in Europe in the end of the XIXth century (Owen; Gide, Howard, Mauss; Polanyi..) and which are recently taken in favor of  promotion of a cooperative, not speculative housing and mechanism for creating community ownership of land, locking in land value and underpinning sustainable development for the benefit of a defined locality or community.

IMG_0011

The Rochdale principles of cooperation, adopted by the 1966 Congress of the International Cooperative Alliance, are : non profit incorporation, democratic control, limited return on equity, open and voluntary membership, continuing education of membership, and cooperation between cooperatives.

Photos Yann Maury.  New York City. Juin 2016, colloque international de Lyon (chairecoop). Juillet 2013 et Shanghai. Août 2010. « Danse de Michael Jackson au bord du HUANGPU RIVER« 

Chairecoop. Titulaire de la chaire Yann Maury. Siège social ENTPE & Université de Lyon. Rue Maurice AUDIN. Vaulx en Velin. 69518. France. Tél : 33 (00) 4 72 04 70 70

Chaire habitat coopératif 

ISSN N° 2494-8349  ISSN


Une réflexion au sujet de « Chaire internationale Habitat coopératif – ISSN 2494-8349 »

  1. Formidable, aujourd’hui dans un contexte de mondialisation à outrance, les coopératives d’habitat doivent s’accommoder au bon management. Les bonnes pratiques d’administration et de gestion sont essentielles pour elles, afin de répondre aux besoins de leurs membres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *