CHINE. Revendications urbaines à Shanghai:le cas de « Jianyeli »

« Les habitants du lilong ont été déplacés vers la périphérie entre 2003 et 2005. Une soixante de résidents manifestent régulièrement contre cette opération de gentrification urbaine menée par le gouvernement local.

IMG_0023

 

La moitié des habitants de Jianyeli estiment en effet avoir été trompés, lésés et maltraités par les représentants des autorités de la ville. Leurs revendications portent sur les injustices dont ils s’estiment victimes. Elles concernent : l’inéquité des compensations (le groupe gestionnaire du parc résidentiel d’Etat tirera une plus value de 276 % de la rénovation du lilong. Or l’opération avait à l’origine été présentée comme un projet « d’intérêt général ») ; la violence du processus de délogement ; l’absence de transparence des politiques publiques… »

Lire la suite dans l’article de Valérie Laurans. Perspectives chinoises.2005. « Le cas de Jianyeli, projet-pilote de restauration« . Shanghai : l’argument du confort pour déplacer les résidents urbains

  • Chine. Vidéo : « Les migrants de l’intérieur : 200 millions de paysans sont venus s’installer dans les villes « (…) Libé Labo.Philippe Grangereau.

  • New Trend of Urbanization in China: Land and Housing Development in Suburban Areas and Small Towns. Author Ya Ping Wang. 2012 Lincoln Institute of Land Policy. CHINE-urbanisation

CHAIRECOOP

IMG_0048

Crédits photos. Yann Maury. « Petit peuple de Shanghai « Août 2010.

 

IMG_0084

IMG_0086

Chaire habitat coopératif 

ISSN N° 2494-8349 

 

ISSN


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *