Les coopératives d’habitants, des outils pour l’abondance, au service du logement abordable

Face au « discours de pouvoir » des tenants de la société de marché, que nous disent les coopératives d’habitants ?

 

Petits outils non spéculatifs, fondés sur des démarches d’entraide mutuelle entre les coopérateurs, mécaniques sociales de haute précision destinées à produire prioritairement du logement abordable au profit de populations qui en sont exclues, réactives d’un continent à l’autre à de multiples situations sociales et urbaines, tout en demeurant à ce jour absentes des statistiques officielles, car œuvrant dans les marges infra urbaines, de quelle utopie créatrice sont elles-porteuses ?

Pour accéder aux articles et ouvrages de Yann Maury 

couverture1

Tendances. Revue de la SCET. Février 2013. Economie coopérative et coopératives d’habitants : le cas des community land trusts anglo-saxonnes

 

 

 

  • « Profession logeur social« . Les annales de la recherche urbaine. N° 88. 2001. Maury_ARU_88

 

  • Ouvrage. « Les Hlm, l’État providence vu d’en-bas« – L’Harmattan. 2001. les HLM-YM

  • « Le logement social à LONDRES, ROME, BERLIN ET BARCELONE. Le rôle des associations. » 2006. Les cahiers du Centre de Prospective et de Veille scientifique. Lire dans : 2001PLUS66

Logt-Social-Europe-YM

 

 

 

 

 

 

« Les coopératives d’habitants, des outils pour refonder la ville durable ». Pouvoirs Locaux. Juin 2012. PL-ville-neoliberale- Maury

lgt-social-Europe-2-YM
Crédits photos. Yann Maury. « Laveurs de carreaux à Shanghai  Août 2010.

Chaire habitat coopératif 

ISSN N° 2494-8349 

ISSN


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *