« Avis de gros temps » sur BALTIMORE. (USA)

La démolition programmée, pour les deux années qui viennent (2013-2015), par la municipalité de Baltimore (État du Maryland sur la côte Est des USA), de quelques 1500 maisons laissées à l’abandon, sur un territoire peuplé de quelques 630.000 habitants, pourrait être présentée comme très anecdotique, ou tout simplement, comme « allant de soi »… Continuer la lecture de « « Avis de gros temps » sur BALTIMORE. (USA) »

Il était une fois un pays, l’ESPAGNE qui, grâce au dieu marché devint « l’Espanistan »

Courte vidéo satirique en langue espagnole, avec sous-titrage en français, qui retrace avec beaucoup d’à-propos, les fondements politiques et économiques de la faillite bancaire et immobilière espagnole. Document proposé pour CHAIRECOOP par Alejandro Muchada. « Màs que una casa ». Docteur en architecture  et membre de chairecoop. Continuer la lecture de « Il était une fois un pays, l’ESPAGNE qui, grâce au dieu marché devint « l’Espanistan » »

Les jardins communs d’Amaranthes ou l’émergence de l’indispensable fonction critique dans l’espace public local

 L’îlot « Mazagran » se situe au cœur du quartier de la « Guillotière», au nord du 7ième arrondissement de Lyon.  Ce quartier est connu depuis le XIX ième siècle, pour être sur Lyon un lieu traditionnel d’accueil  de nombreuses populations migrantes : travailleurs des régions du sud de l’Italie, Siciliens, Turques, maghrébins, mais aussi chinois…

Continuer la lecture de « Les jardins communs d’Amaranthes ou l’émergence de l’indispensable fonction critique dans l’espace public local »

USA. Après les saisies immobilières,comment « réhabiter le rêve américain »?

« Yes we Can…. »   Aux USA en février 2009, le programme public doté de 75 milliards de dollars, mobilisé par l’administration Obama,  avait pour objectif d’enrayer les saisies immobilières et de resolvabiliser entre 7 et 9 millions de familles américaines surendettées par les « subprimes ».

Continuer la lecture de « USA. Après les saisies immobilières,comment « réhabiter le rêve américain »? »

Coopératisme et théorie des Biens Communs

Coopératisme et théorie des « Biens Communs »[1]

 Les théoriciens du paradigme des Commons (biens communs ou communs)[2], abordent la question du coopératisme en revisitant les travaux de Karl Polanyi, notamment sous l’angle des nouvelles « enclosures » (mise en clôtures) qui affectent à la fois les Communs naturels  (la terre, l’air, l’eau douce, les océans, la vie sauvage, la biodiversité…), Continuer la lecture de « Coopératisme et théorie des Biens Communs »

Alors, les habitants coopérateurs ont pris la parole…

E poi, ricercatori, studiosi, architetti, attivisti, esperti e specialisti vari… sono andati a sedere… In seguito gli “abitanti cooperatori” hanno preso la parola.  Ci hanno detto delle loro gioie, della loro sofferenza, delle speranze, delle loro lotta giusta, legittima. Da nord a sud, da un continente all’altro, con la stessa energia negli occhi, di fronte alle avversità e alle condizioni di vita imposte dal mercato immobiliare: il padrone del gioco, « deus ex machina »…

Continuer la lecture de « Alors, les habitants coopérateurs ont pris la parole… »

AMERIQUE DU SUD. Coopératives d’habitants et d’entraide mutuelle

MEXIQUE. « Union des coopératives TOSEPAN ». La “Tosepan Titataniske” (Unidos Venceremos, en náhuat) fue la primera Cooperativa que se constituyó con el fin de encontrar solución a la  carestía de los productos básicos, ya que en aquellos tiempos era la demanda más sentida por toda la población (…)

Continuer la lecture de « AMERIQUE DU SUD. Coopératives d’habitants et d’entraide mutuelle »